Un rêve qui devient réalité

Un lézard est assis sur un rocher dans une zone herbeuse.

L’été dernier, mon époux et moi nous promenions en montagne, au-dessus de Leysin (canton de Vaud, en Suisse). Nous avons croisé très peu de monde.


Perchée sur un rocher, j’ai aperçu, très loin, la silhouette d’une marmotte qui sifflait. Je souhaitais, toutefois, en rencontrer une de près. Cependant, il paraissait improbable que mon rêve devienne réalité. La marmotte « siffleuse » avait de quoi me décourager, alors j’ai passé mon chemin. Mais j’ai décidé de continuer à croire de toutes mes forces à ce qui me paraissait pourtant impossible. Je n’ai pas parlé à mon mari de mon vœu. Mais, soudain, il me fit un léger signe pour attirer mon attention sur une marmotte qui nous observait tout près de là, au milieu des buissons. Nous avons pensé qu’elle prendrait certainement congé, après avoir lancé des sifflements aigus. Eh bien, non ! Elle restait immobile et silencieuse, comme nous. J’ai remué très lentement mes bras et mes mains pour la cadrer au mieux sur l’écran de mon portable. Néanmoins, et à mon grand étonnement, elle m’a laissé la photographier. Nous n’avons pas essayé de l’approcher, par respect. Nous avons préféré la quitter, avant qu’elle ne s’enfuie et qu’elle ne garde un mauvais souvenir de notre rencontre.


Parfois, nous avons un rêve qui paraît inaccessible. Si mon époux n’avait pas vu la marmotte, je serais passée à ses côtés, sans la voir. Prendre le temps de s’arrêter et être attentifs nous conduit à faire de belles découvertes. Un simple rêve qui nous paraît insensé, au premier abord, peut trouver son accomplissement, puis découler sur une autre découverte, une révélation qui nous émerveillera.


Quand j’ai regardé la photo, j’ai été enthousiaste de revoir « ma » marmotte, mais j’ai également vu un rocher tout proche qui m’a rappelé le lieu du crâne, situé en dehors des murs de Jérusalem, appelé Calvaire ou Golgotha. Vendredi-Saint ne peut être oublié, ainsi que le dimanche de Pâques qui est le résultat de ce qui s’est déroulé sur le lieu du crâne. C’est la révélation d’un jour de gloire en le Sauveur pour toute l’humanité, pour ceux qui l’ont réalisé.


Une photo d’une formation rocheuse avec un crâne dessus.

Souvenir d'un voyage à Jérusalem - le lieu du crâne

Je vous souhaite de Joyeuses fêtes de Pâques.


Pierrette

2 réflexions sur “Un rêve qui devient réalité”

    1. « Mon rêve gonfle comme une pâtisserie au four, je crois qu’il est prêt pour le passage à la réalité. » Citation de Mathias Malzieu. Chère Christine, le rêve prépare sa place dans notre cœur pour se réaliser au moment opportun, ni trop tôt ni trop tard. Ce sera le temps de la « révélation », lors de découvertes qui seront un émerveillement, et pourquoi pas à l’occasion d’un voyage, par exemple en Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bonjour,

Abonnez-vous à ma newsletter